Facebook MySpace
Lux Mediaævis - La polyphonie sacrée en Europe

Ecclesia

6 interprètes : chanteurs et chanteuses instrumentistes
Flûtes, harpe et vièle à arc. 

 

Florilège de la musique sacrée du Xe au XVe siècle, Lux Mediævis est un programme qui parcourt les différentes écoles européennes : Espagne, Aragon, France, Angleterre, ancienne Bohème.
Durant tout le Moyen Âge, l'évolution de la composition musicale se dirige vers un art qui tend à être le reflet du mouvement des astres : la musique des sphères. En cherchant à sublimer la musique de conception humaine, elle espère ainsi se rapprocher du verbe divin. Avec l'astronomie, la géométrie et les mathématiques, la musique fait alors partie du "quadrivium", elle est donc considérée comme une science et elle est l'apanage des clercs. Ce concept est paradoxal car cet art doit aussi être un divertissement : "Musique est une science qui veut qu'on rie et qu'on danse, cure n'a de mélancolie, partout où elle est, joie y porte" (Guillaume de Machaut).

Les quatre interprètes de l'ensemble Ligeriana parcourent ce chemin qui va des monodies grégoriennes à la science contrapunctique des polyphonies du XVe siècle. Une envolée lyrique où le chant, tantôt a cappella tantôt soutenu par la vièle, la flûte ou la harpe, génère une musique jubilatoire.

Découvrir le programme en disque